Téléphone : 06 88 07 81 27

  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Social Icon

© 2016 Patrick Fichera       -        Tous droits réservée        -        Mentions légales

Sportifs, développez vos performances avec la sophrologie



Le Docteur Raymond Abrezol a été le précurseur dans l'application de la sophrologie au monde sportif. En témoignent les skieurs suisses aux Jeux Olympiques de 68 à Grenoble, puis quatre ans plus tard à Sapporo. Plus proche de nous, Yannick Noah, le XV de France ou encore le champion du monde de Londres 2018 du 50 km marche Yohann Diniz, ont associé la sophrologie à leur préparation. Aujourd'hui, les sportifs sont confrontés à de multiples exigences. Que ce soit dans la professionnalisation de leur discipline, comme c'est le cas au Rugby. Ou que ce soit dans la recherche de la performance. La démarche sophrologique leur permet de redécouvrir, maîtriser et intégrer les nombreux facteurs qui influencent leur état de performance. Soit :

Le tonus et la capacité de récupération

Grâce à l’entraînement sophrologique, l’athlète gére les manifestations toniques du stress pendant la compétition. En les augmentant si nécessaire pour favoriser la performance, en les diminuant si elles deviennent excessives.

La capacité d'adaptation

L’objectif sera ici d’accroître les capacités d’adaptation du sportif aux situations qu’il est susceptible de rencontrer. Que ce soit dans sa façon de les vivre ou dans l’efficacité de ses réactions.

La confiance en soi

À partir d'un certain niveau, le sportif évolue dans un environnement stressant. Il subit des contraintes physiques, mais aussi des contraintes affectives et sociales. Apprendre à se protéger et à s'affirmer devient une nécessité. Or, combien de jeunes sportifs qui ont le potentiel pour réussir, voient leur progression freinée, voire stoppée par manque de confiance en eux. Peur de l’échec (ou de la réussite), dépendance au jugement extérieur, sentiment d’infériorité (ou de supériorité), sentiment d’exclusion, besoin excessif d’être valorisé, aimé... Tous ces sentiments qui conduisent un compétiteur à se couper de lui-même, à ne plus s’écouter, à ne plus décider, à ne plus vouloir.

La technique de jeu

La majorité des sports nécessite un apprentissage individuel et/ou collectif. Plus la technique sera maîtrisée, meilleure sera la performance. Avec l’entraînement, la répétition et l’expérience, les gestes techniques, les stratégies possibles, deviennent automatiques. Plus le sportif ou l’équipe atteint un niveau élevé, plus sa technique et ses stratégies se personnalisent. On parle alors du style de jeu d’un joueur ou d’une équipe.

Cette phase de l’entraînement sophrologique nécessite le plus souvent une collaboration étroite entre le sophrologue et l’entraîneur. Elle pourra trouver de nouveaux outils qui complètent l’entraînement physique de terrain.

But de tout ceci ? Que l'état de performance devienne le plus permanent possible.

#sophrologie #sport #rugby #natation #golf #atlhètes

0 vue